Toutouyoutou

Manger mieux, manger moins, bouger
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'hyperphagie

Aller en bas 
AuteurMessage
Lilou
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 105
Age : 45
Localisation : La Chevallerais (44)
Date d'inscription : 06/01/2008

MessageSujet: L'hyperphagie   Dim 6 Jan - 15:52

L'hyperphagie est un trouble du comportement alimentaire récent ("Binge Eating Disorder" ou Syndrome d'hyperphagie incontrôlée (Spitzer et al., 1993)).

Il se distingue de la boulimie par l'absence de contrôle du poids et donc l'absence de vomissements. L'évolution de cette variété est plus favorable en comparaison avec le trouble boulimique.

Les "crises" d'hyperphagie (hyperalimentation) sont caractérisées par la prise, en une courte période de temps (moins de deux heures), d'une quantité de nourriture dépassant notablement ce que la plupart des personnes mangent dans le même temps et les mêmes circonstances. La personne n'a pas l'impression d'avoir le contrôle de sa prise alimentaire ni la possibilité de s'arrêter.


La personne absorbe toute nourriture qui passe à sa portée à s'en rendre malade, et ne prend vraiment conscience de ce qu'elle fait que lorsque des maux de ventre apparaissent.

S'en suit un sentiment de dégoût, de honte, mais ces compulsions sont incontrôlables.

Les crises d'hyperphagie sont souvent liées à un état dépressif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toutouyoutou.forumsactifs.net
Lilou
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 105
Age : 45
Localisation : La Chevallerais (44)
Date d'inscription : 06/01/2008

MessageSujet: Re: L'hyperphagie   Dim 6 Jan - 15:55

Hyperphagie Compulsionelle

L'élément le plus commun de TOUS les troubles alimentaires est la présence inhérente d'une faible estime de soi

Les gens souffrant d'hyperphagie compulsionelle sont victimes de ce que l'on appelle une "dépendance" à la nourriture, utilisant la nourriture et l'acte de manger comme un moyen de se cacher de leur émotions, de remplir un vide qu'il ressentent en eux-mêmes, un moyen de faire face au stress quotidien et au problèmes de leur vie.

Les gens souffrant de ce trouble alimentaire ont tendence à être en surpoids et sont généralement conscients que leurs habitudes alimentaires sont anormales, mais trouvent peu de réconfort à cause de la tendances dans nos sociétés à "stéreotyper" l'individu en surpoids. Des mots comme "mets-toi simplement au régime" sont dévastateurs sur le plan émotionnel pour une personne souffrant d'hyperphagie compulsionelle, tout comme les "tu n'as qu'à manger" le sont pour une personne anorexique. Une personne souffrant d'hyperphagie compulsionelle a des risques accrus d'attaque cardiaque, d'hypertension, de choléstérol, d'affections rénales, d'arthrite, de détérioration osseuse et d'arrêt cardiaque.

Les hommes et les femmes Hyperphages se cachent parfois derrière leur apparance physique, en usant comme paravent contre la société (commun chez les pesonnes ayant subi des abus sexuels). Ils se sentent coupables de ne "pas être assez bons", honteux d'être gros, et on généralemnt une faible estime d'eux-mêmes. Ils utilisent la nourriture pour faire face à ces sentiments, ce qui ne fait que les conduire dans le cycle de les ressentir dix fois plus et de devoir trouver un moyen de faire face. Avec une faible estime de soi et un besoin constant d'amour et de validation, ces personnes répèteront obsessivement les épisodes de gavage afin d'oublier la douleur et le désir d'affection.

Extrait tiré d'un site anglophone sur les Troubles du Comportement Alimentaires http://www.something-fishy.org/whatarethey/coe-f.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toutouyoutou.forumsactifs.net
Lilou
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 105
Age : 45
Localisation : La Chevallerais (44)
Date d'inscription : 06/01/2008

MessageSujet: Re: L'hyperphagie   Dim 6 Jan - 16:00

Frénésie Alimentaire


L'élément le plus commun de TOUS les troubles alimentaires est la présence inhérente d'une faible estime de soi

Les gens souffrant de ce trouble souffrent d'une combinaison de symptômes similaires à ceux de la Boulimie et de l'hyperphagie compulsionelle. La victime s'addonne périodiquement à des crises d'hyperphagie incontrôlée, consommant une quantité anormalment grande de nourritue dans une courte période de temps (moins de deux heures), en mangeant jusqu'à l'inconfort. Le poids des victimes est généralement au dessus de la moyenne ou en surpoids, et elles ont plus de difficultés à perdre du poids et à le maintenir dans une fourchette saine. Au contraire des boulimques, les personnes ne se purgent pas après une crise alimenatire.

Les raisons de la frénésie alimentaire peuvent être semblables à celles de l'hyperphagie compulsionelle : les crisent sont utilisées pour se cacher de leurs émotions, de remplir un vide qu'il ressentent en eux-mêmes, un moyen de faire face au stress quotidien et au problèmes de leur vie. La crise de gloutonnerie peut être utilisée pour garder les gens à l'écart, de maintenir inconsciamment un surpoids afin de confirmer la triste croyance de la société que "si je suis grosse, personne ne m'aimera", car les victimes peuvent ne pas se sentir méritant l'amour. Comme pour la boulimie, la crise peut avoir une fonction d'auto-punition pour avoir fait des "mauvaises choses", ou pour se sentir mal dans leur peau.

Une personne souffrant de frénésie alimentaire a des risques accrus d'attaque cardiaque, d'hypertension, de choléstérol, d'affections rénales, d'arthrite, de détérioration osseuse et d'arrêt cardiaque.

Critères de diagnostic
Ce qui suit est considéré comme "le livre de texte" de la définition la Frénésie Alimentaire afin d'aider les médecins à établir un diagnostic clinique. Il ne représente bien sûr pas ce que les victimes ressentent ou expérimentent en vivant avec la maladie. Il est aussi important de souligner que vous pouvez souffrir de Frénésie Alimentaire même si l'un de symptômes ci-dessous n'est pas présent). En d'autres termes, si vous croyez souffri de de Frénésie Alimentaire, il est dangereux de penser en lisant les critères de diagnostic "je n'ai pas ce symptôme, je ne peux pas être l'avoir".

Episodes réguliers de crises d'hyperphagie. Un episode de crise de d'hyperphagie est caractérisé par les deux points suivants:
Manger, dans un laps de temps assez court (par exemple en 2 heures) une quantité de nourriture définitivement supérieure à celle que mangeraient la plupart des gens en un temps similaire et dans des conditions similaires;
Un sentiment de perte de contrôle sur la prise alimentaire durant ces épisodes (par exemple, le sentiment que l'on ne peut pas arrêter de manger ou contrôler ce que l'on mange et en quelle quantité)
Les épisodes de crise sont associés avec au moins trois de ces points:
Manger beaucoup plus rapidement que normalement
Manger jusqu'à l'inconfort
Manger de grandes quantités de nourriture même sans avoir faim
Manger en solitaire car on a honte de la quantité que l'on est en train d'avaler
Etre dégoûté par soi-même, déprimé, ou se sentir très coupable de tout ce que l'on a mangé.
Détresse marquée concernant la crise hyperphagique.
Las crises hyperphagiques surviennent en moyenne au moins deux jours par semaine pendant six mois
Les crises d'hyperphagie ne sont pas associées à l'usage régulier de comportements compensatoires inappropriés (comme vomir, jeûner, faire du sport exagérément) et n'a pas lieu exclusivement dans le cadre de l'anorexie ou de la boulimie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toutouyoutou.forumsactifs.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'hyperphagie   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'hyperphagie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'hyperphagie
» L'hyperphagie
» Apprendre à tolérer les émotions au lieu de les manger

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutouyoutou :: Troubles alimentaires :: Kesaquo ?-
Sauter vers: